memoires cellulaires francais memoires cellulaires anglais memoires cellulaires allemand memoires cellulaires italien memoires cellulaires espagnol memoires cellulaires portugais memoires cellulaires brésilien
photo Mont-Blanc

Le Cerveau

Le cerveau est composé de deux parties intimement reliées entre elles. On distingue :

  • une partie consciente ;
  • et une partie inconsciente (que l'on appelle le Système Nerveux Autonome). Celle-ci constitue la centrale de commande chargée du fonctionnement de l'ensemble du corps humain.

Lorsque nous vivons une émotion consciente, nous en constatons systématiquement les effets dans notre organisme. Une joie ou une peur pourront, par exemple, augmenter notre fréquence cardiaque ou provoquer un évanouissement.

Ces réactions de l'organisme, indépendantes de notre volonté, confirment l'association et la complémentarité du corps et de l'esprit.

Depuis au moins quatre millions d'années, cette centrale de commande, exclusivement configurée avec un programme biologique de survie, analyse en permanence toutes les informations lui parvenant de nos sens. Elle exécute de façon inconsciente des milliers d'opérations pour répondre, à chaque instant, à la question sans cesse répétée :

"Je suis vivant ; quel est mon meilleur programme de survie ?"
"Je suis vivant ; quel est mon meilleur programme de survie ?"
"Je suis vivant ; quel est mon meilleur programme de survie ?"

Nos différents sens informent notre cerveau. Celui-ci pilote nos organes et l'ensemble des cellules par l'intermédiaire de stimulations électriques de l'ordre du microvolt.

Ainsi, par exemple :

  • La lumière qui arrive sur notre rétine est immédiatement transformée en électricité. Par l'intermédiaire des nerfs optiques (fils électriques ou antennes), cette électricité stimule les cellules du cerveau spécialisées pour la vision. Nous prenons alors conscience de la lumière ambiante, de l'image qui est devant nous.
  • Le son qui parvient à nos oreilles fait vibrer notre tympan. Cette vibration transformée par les cellules de l'oreille en électricité va cheminer, par l'intermédiaire des nerfs auditifs (fils électriques ou antennes), vers les cellules spécialisées du cerveau pour le traitement du son. A ce moment, nous prenons conscience du bruit, de la musique qui nous entoure.
  • La contraction musculaire volontaire ou involontaire est gérée par un phénomène analogue. Dans ce cas, les stimulations électriques proviennent du cerveau, de la moelle épinière et par l'intermédiaire des nerfs, elles se dirigent vers la plaque motrice chargée de propager l'information à l'ensemble du muscle et d'activer la contraction.

Quand notre vie est calme et harmonieuse, l'ensemble de l'organisme fonctionne régulièrement. Le renouvellement des différents tissus est harmonieux, lui aussi.